Bourses Expé 2017

 

Pumari Chhish ou pas chiche ?

Une nouvelle voie sur le sommet sud (7 350 m)

LAURÉATS 2017

Mai-juin 2017

Pour leur première aventure himalayenne, Symon Welfringer et Jérémy Stagnetto veulent se rendre dans le massif très reculé de l'Hispar Muztagh au Pakistan. C'est un véritable petit paradis qui ne demande qu'à être exploré. Ses majestueuses murailles rocheuses hautes de trois kilomètres ne sont visibles qu’après plusieurs jours de trek au rythme des yaks.

  • L'équipe

     

    Symon Welfringer

    23 ans, ingénieur à Météo France, Briançon

    Jérémy Stagnetto

    32 ans, guide de haute montagne, Vallauris

Itinéraire de l'expédition

 

20 mai : arrivée à Islamabad

25 mai : vol intérieur entre Islamabad et Karimabad puis trajet en 4 x 4 jusqu’à Aispar, dernier village où nous retrouvons les porteurs.

30 mai : après 3-4 jours de trek, nous mettons le pied sur le glacier et installons notre camp de base au pied de la chaine du Pumari Chhish vers 4 500 m.

1-10 juin : phase d’acclimatation sur un des sommets vierges alentours culminant vers 6 000 m et comportant des difficultés techniques comparables à notre objectif principal.

11-27 juin : tentative d’ouverture d’une ligne directe sur le Pumari Chhish South à 7 350 m. 5 à 6 jours d’escalade effectives sont prévus pour l’ascension avec 4 différents camps.

27-31 juin : retour à Islamabad puis en France.

 

Un expédition himalayenne en technique légère

Parmi les milliers de possibilités, un sommet a particulièrement retenu leur attention, le Pumari Chhish East culminant à 6800 m. Ils espèrent pouvoir ouvrir une nouvelle voie sur son pilier le plus oriental. Mais aussi tenter de gravir un sommet encore vierge durant la phase d’acclimatation. Leur souhait de départ est de découvrir la haute altitude.

C'est le rêve de tout alpiniste que de vouloir un jour se frotter aux colosses de l'Himalaya. De nature aventureuse, ils cherchent un endroit resté sauvage. Le choix de cette région du Pakistan s'est ainsi naturellement imposé à eux. Au cours de leurs recherches, ils sont tombés sur une déclaration troublante : "Le plus beau sommet vierge que je n'ai jamais vu". C'étaient les mots de Christian Trommsdorff, un des plus grands Himalayistes français, évoquant le Pumari Chhish South vaincu pour la première fois avec Yannick Graziani en 2007.

Il ne leur a pas fallu plus de 10 secondes pour faire ce choix unanime. Le projet allie ainsi tout ce qu'ils aiment dans ce sport : découverte d'un nouveau pays, de nouvelles cultures, exploration d'une région encore très sauvage et perspective de grimpe d'un sommet parmi les plus esthétiques qui soient. Le tout au cœur de la chaîne Himalayenne, Mecque de l'alpinisme.

Leur objectif principal consiste à gravir la face sud du Pumari Chhish East. Cette face est grande de près de 2500 m de haut, leur camp de base se situe juste en face du sommet à moins d'un kilomètre. La voie se constitue de plusieurs étapes, après une approche en pente de neige et mixte facile, ils pourront atteindre un premier camp. Après cela, la paroi deviendra plus raide et l'usage de hamacs ou portaledges deviendra indispensable pour dormir. Ils utiliseront principalement le hissage de sac. Une fois arrivés vers 6 500 m, les difficultés devraient s'affaiblir et des pentes de neige puis une arête effilée devrait nous amener vers le sommet.

Tracé rouge : la voie projetée sur le Pumari Chhish South (7 350 m) ; en noir la voie Trommsdorff-Graziani.

Origine du voyage

 

“Chacun de nous a eu l'occasion d'effectuer une ou plusieurs expéditions d'alpinisme et ce qui nous attire maintenant est la haute altitude. Ce qui nous a rassemblé sur ce projet est l'envie de découvrir des montagnes atteignant plus de 7000m. Cette face a tout d'abord sauté au yeux de Jérémy puis il nous a fait part de son envie d'y ouvrir une ligne. La rencontre avec Yannick Graziani qui a effectué la première de ce sommet, a été décisive : il nous a expliqué la logistique nécessaire et donné son avis sur cette ligne. Nous sommes convaincu que cette expédition est faite pour nous. La recherche d'informations et de photos sur cette montagne nous a mis dans l'ambiance des montagnes pakistanaises. Maintenant place à l'entraînement pour mettre toutes les chances de notre côté.”

Symon Wilfringer et Jérémy Stagnetto

Carte du glacier de l'Hispar avec le camp de base et le sommet objectif.

Massif du Pumari : sommets alentours avec d'éventuels projets d'ouverture, la plupart des sommets

sont vierges. B : le Pumari Chhish 7492 m; C : le Pumari Chhish South, 7350 m.

Les Bourses Expé sont organisées par la société Expé, avec le soutien de :

SAS Expé-Spélémat, • www.expe.fr • Tél. 04 76 36 02 67 • e-mail : expe@expe.fr • mentions légales

Magasins à AUBERIVES-EN-ROYANS | CLERMONT-FERRAND | LYON | MARSEILLE | MONTPELLIER | NICE | PARIS | SAINT-ÉTIENNE